Tourisme

Le tourisme est l’un des sous-secteurs économiques les plus dynamiques au Sénégal, en termes de recettes brutes, de nombre d’emplois créés et de recettes fiscales. Il est, après la pêche, le deuxième sous-secteur le plus pourvoyeur de devises.

La Teranga (mot wolof signifiant hospitalité en français) est à la fois une valeur sociale, une manière de vivre l’altérité et un comportement « institutionnel » au Sénégal. Marqués par ce crédo de la Teranga, le Sénégal offre des sites touristiques d’une nature singulière et dont les principaux sont :

–                Saly Portudal dans le département de Mbour. Il allie le tourisme balnéaire et d’affaires. Ce site constitue le premier réceptif hôtelier du Sénégal.

–                Le Cap Skiring : il constitue le deuxième site touristique du Sénégal.

–                Le parc de Niokolo Koba dans la région de Tambacounda : il accueille les touristes, autres amateurs de chasse et de safari.

–                La région de Saint-Louis : les atouts de ce site sont liés au tourisme balnéaire, à l’histoire de la Ville de Saint-Louis (ancienne capitale du Sénégal et une des principales villes de l’AOF).

–                Le parc de Dioudj, situé sur le Delta du Fleuve Sénégal, attire également de nombreux touristes du fait de la présence des oiseaux migrateurs.

–                La région de Dakar spécialisée dans le tourisme d’affaires.

–                L’île de Gorée, symbolisant la mémoire africaine et sénégalaise de la traite négrière.

–                Les Chutes de Dindefello, une chute d’eau à nulle autre pareille, se trouvant dans le sud-Est du Sénégal, dans la région de Kédougou.

–             Les Iles du Saloum (Ile des Oiseaux, Ndiodior, Mar Lodj).

 

Vous préparez votre voyage au Sénégal ou vous voulez tout simplement en savoir davantage sur le tourisme au Pays de la Téranga, l’Ambassade vous invite à consulter le site web de l’Agence sénégalaise de Promotion touristique (ASPT) : https://www.visitezlesenegal.com/.